La deuxième noble vérité décrit l'origine ou l'apparition de la souffrance. Les souffrances existent parce qu'il y a des causes qui entraînent leur apparition. Donc il est tout à fait logique de connaître quelles sont ces causes.

En raison de la Production conditionnée, l'apparition de la soif dépend de la sensation , laquelle dépend elle-même du contact . Ainsi, la soif n'est pas la cause première de la souffrance, mais elle constitue la cause la plus palpable et la plus immédiate. La soif désigne l'attachement aux substances et aux impressions qui peuvent produire la re-existence et le re-devenir. Le Bouddha a livré l'analyse suivante à Ratthapāla : « Le monde manque et il désire avidement ; il est esclave de la soif ». C'est la soif et l'ignorance qui engendrent les trois racines du mal : la convoitise, la haine et l'erreur ; tout acte (de la parole, du corps, ou de l'esprit), bon ou mauvais produit un fruit positif ou négatif pour son auteur.