Parce que moi et Shoshin on croit qu'il est important de donner une parole aux internautes ... nous avons mis en place cette petite section d'actualité internaute


1 Avril 2021

Sujet : Entrevue avec PJ SUZANO
Site web : https://pjs-leathercraft.ogre.st/
Réseau Sociaux Mastodon : Recherchez @TheForeignAgent dans rechercher

Question

Comment vous êtes-vous découvert une passion pour le travail du cuir ?

Réponse

Après des années d'expérience en informatique, j'ai tenté un revirement professionnel en devenant administrateur Linux. Au bout de 2 ans j'ai réalisé que je n'étais vraiment plus en phase avec cet univers, un monde très particulier où tout n'est que virtuel et qui n'est pas très sain en terme d'impact environnemental

J'ai donc subi un lourd revers moral. J'ai voulu trouver quelque chose à faire qui m'émanciperait d'une dépendance professionnelle à une entreprise. J'avais commencé une collection de couteaux, et je visualisais pas mal de vidéos sur Youtube de couteliers professionnels et amateurs. Je découvrais qu'au-delà de la création du couteau, ceux-ci fabriquaient aussi les étuis, fourreaux de leurs réalisation. J'ai donc cherché à voir des vidéos de maroquiniers amateurs et professionnels et j'ai su que j'étais capable manuellement de faire ce que je voyais.

J'étais bien évidemment conscient qu'il allait me falloir beaucoup de travail, de la patience et surtout un certain investissement matériel pour me lancer, mais je me sentais capable, et surtout je savais que cette activité avait plusieurs aspects qui me parlaient : tout d'abord la relation avec la matière, le cuir est une matière vivante, qui nous accompagne au travers du temps que l'on partage avec lui, les articles réalisés sont faits pour durer, longtemps, le design doit correspondre au client, à l'usager, et surtout j'allais pouvoir exercer sans pression, sans rien subir que je ne m'imposerais moi-même. Après avoir acheté un kit de base, et des chutes de cuir, je me suis lancé dans l'expérimentation. Ce que j'ai fait au début était très approximatif, bourré de défauts, mais je me suis accroché, j'ai persévéré...

Bien entendu j'ai voulu suivre une formation qualifiante afin de pouvoir porter le titre d'artisan, mais en France c'est très compliqué, pour cela je dois passer un diplôme, un CAP Maroquinier-Sellier, comme j'ai laissé les études derrière moi bien des années déjà, je suis un peu dubitatif quant à ma capacité à réussir cette épreuve, car je vais devoir m'inscrire en candidat libre, et réaliser un projet qui sera soumis à un jury pour valider la discipline. Et là je flippe.

Pour répondre enfin à ta question "Comment en suis-je arrivé à me lancer dans le travail du cuir", je dirais que c'est par dépit, déçu d'un monde hypocrite, d'un emploi mensonger, d'une société malade. Je voulais faire quelque chose de concret, de "réel", qui donne aux personnes qui me commandent des articles une satisfaction immédiate et qui durerait tout au long de leur vie, quelque chose d'intime, de sensuel, de vivant :)

Voilà, j'espère ne pas avoir trop répondu à côté et apporté un peu d'eau à ton moulin ;)

Je te remercie pour m'avoir permis de partager ça avec toi.